😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

Wall Street vue en baisse, BCE, résultats et indicateurs pèsent

Publié le 26/10/2023 13:20
© Reuters. Un trader travaille à la Bourse de New York. /Photo prise le 13 décembre 2016/REUTERS/Lucas Jackson
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
DANO
-
BNPP
-
CARR
-
GOOGL
-
WPP
-
STAN
-
PUBP
-
OPM
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
META
-
STOXX
-
FTEU3
-
GOOG
-

par CORENTIN CHAPPRON

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue de nouveau en baisse à l'ouverture jeudi, tandis que les Bourses européennes déclinent à la mi-séance avant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et la publication d'indicateurs clés aux Etats-Unis, des résultats décevants pesant aussi sur les indices.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street dans le rouge, le Dow Jones s'affaiblissant de 0,24%, tandis que le Standard & Poor's 500 abandonne 0,5% et le Nasdaq 0,81%.

À Paris, le CAC 40 décline de 0,6% à 6.873,62 points vers 10h37 GMT, contre un repli de 0,48% pour le FTSE à Londres et de 1,25% pour le Dax à Francfort.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,64%, contre 0,84% pour l'EuroStoxx 50 et 0,68% pour le Stoxx 600.

L'actualité économique chargée pèse sur l'appétit pour le risque.

En zone euro, la BCE décidera à 12h15 GMT de la trajectoire de sa politique monétaire; si les observateurs sont unanimes et tablent sur une pause dans les hausses de taux, les commentaires de la présidente de l'institution, Christine Lagarde, seront écoutés avec attention, car la banque centrale est confrontée à une situation délicate.

Le ralentissement de l'activité en zone euro s'est aggravé depuis la dernière réunion de la BCE le 14 septembre, tandis que les rendements souverains à des niveaux records contribuent à asphyxier l'économie, mais le conflit au Moyen Orient a fait bondir les cours du pétrole, faisant planer le risque d'une reprise de l'inflation.

La publication du PIB américain pour le troisième trimestre à 12h30 GMT sera l'autre évènement économique de la journée, alors que l'économie américaine résiste encore et toujours aux taux restrictifs.

Toute surprise à la hausse sur l'indicateur pourrait raviver les craintes que la Réserve fédérale ne durcisse encore davantage ses conditions monétaires pour éviter une surchauffe de l'économie.

Enfin, la publication de nombreux résultats d'entreprises décevants pèse sur les indices: en Europe, le secteur bancaire est sanctionné jeudi, tandis que les valeurs technologiques américaines déclinent avant l'ouverture, suite aux résultats jugés médiocres d'Alphabet (NASDAQ:GOOGL) mardi et de Meta Platforms (NASDAQ:META) mercredi.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

Meta Platforms a publié mercredi un chiffre d'affaires sur la période juillet-septembre supérieur aux attentes, tout en prévenant d'une accélération de ses dépenses l'an prochain et de pressions réglementaires supplémentaires.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Plastic Omnium (EPA:PLOF) plonge de 17,18% après avoir abaissé jeudi ses perspectives annuelles de marge opérationnelle et de cash-flow libre citant un contexte macro-économique et de marché tendu.

Publicis (EPA:PUBP) abandonne 2,03% après l'avertissement sur résultats de son concurrent WPP (LON:WPP), qui perd 2,2%.

Plusieurs grandes banques européennes accusent de nets replis jeudi en Bourse après une série de publications de résultats qui ont déçu les investisseurs. L'indice bancaire européen recule de 1,68% et touche son plus bas niveau depuis quatre mois sur la séance. Standard Chartered (LON:STAN) chute de 9,47%, Swedbank de 7,07% et BNP Paribas (EPA:BNPP) recule de 3,99%, les résultats de la banque ayant été mal accueillis.

Carrefour (EPA:CARR) avance de 4,5% après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel meilleur que prévu et le maintien, jugé rassurant, des objectifs financiers pour 2023.

Danone (EPA:DANO) a relevé jeudi sa prévision de croissance du chiffre d'affaires pour 2023, l'augmentation des prix n'ayant que faiblement pesé sur les volumes, et s'octroie 2,95%.

TAUX

Les rendements sont stables dans un contexte d'attentisme avant la décision de la BCE et la publication du PIB aux Etats-Unis, mais les rendements américains demeurent proches de leur record depuis 2007.

Le rendement du Treasury à dix ans se maintient à 4,9552%, celui du deux ans à 5,1269%.

Le rendement du dix ans allemand est stable à 2,883%, celui du taux à deux ans s'érode de 1 pb à 3,172%.

CHANGES

Le dollar profite de la diminution de l'appétit pour le risque, et se renforce légèrement.

Le billet vert gagne 0,18% face à un panier de devises de référence, l'euro recule de 0,23% à 1,0539 dollar et la livre sterling perd 0,19% à 1,2085 dollar.

PETROLE

© Reuters. Un trader travaille à la Bourse de New York. /Photo prise le 13 décembre 2016/REUTERS/Lucas Jackson

Les marchés du pétrole déclinent après des indicateurs montrant une hausse des stocks de brut aux Etats-Unis, signe d'un affaiblissement de la demande, et sous la pression d'une dégradation de l'activité européenne.

Le Brent se replie de 1,03% à 89,2 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) recule de 1,18% à 84,38 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés