Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Wall Street vue en hausse avec la "tech", l'inflation en ligne de mire

Publié le 26/04/2024 13:31
© Reuters. Une vue du Palais Brongniart, ancienne Bourse de Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
INTC
-
MSFT
-
SGOB
-
AIR
-
GOOGL
-
AAPL
-
AMZN
-
NVDA
-
VLOF
-
LCO
-
CL
-
TSLA
-
IXIC
-
META
-
STOXX
-
FTEU3
-
GOOG
-

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse vendredi, tandis que les Bourses européennes progressent à mi-séance, soutenues par les bons résultats des très grandes capitalisations américaines, mais la publication de l'inflation PCE aux Etats-Unis pourrait peser sur le sentiment.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street dans le vert, le Dow Jones progressant de 0,1%, tandis que le Standard & Poor's 500 prend 0,69% et le Nasdaq 0,99%.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,29% à 8 039,72 points vers 11h55 GMT. Le Dax à Francfort s'octroie 0,75%, contre 0,4% pour le FTSE à Londres.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 se hisse de 0,59%, contre 0,73% pour l'EuroStoxx 50 et 0,65% pour le Stoxx 600.

Alphabet (NASDAQ:GOOGL) et Microsoft (NASDAQ:MSFT) ont publié jeudi des résultats supérieurs aux attentes, rassurant les investisseurs après les chiffres décevants de Meta Platforms (NASDAQ:META) mercredi, ce qui soutient les valeurs technologiques et l'appétit pour le risque.

L'indicateur d'inflation PCE pour mars, utilisé par la Réserve fédérale pour évaluer la stabilité des prix, sera néanmoins publié à 12h30 GMT. La donnée pourrait surprendre à la hausse, d'autant que l'inflation PCE au premier trimestre a été supérieure aux attentes, selon les chiffres du PIB publiés jeudi.

Une nouvelle surprise pourrait tempérer l'optimisme des marchés.

"Il me semble, à court terme, que la question de l’inflation persistante est plus importante aux yeux des marchés actions, que la question des résultats d’entreprises", écrit Alexandre Baradez, responsable de l’analyse marchés chez IG France.

"Même si les résultats des géants de la tech cette semaine ont fait bouger les indices, le sentiment est qu’il faudra aussi des chiffres d’inflation plus favorables pour que les sommets historiques soient revus sur le SP500, le Dow Jones ou encore le Nasdaq100 après la correction récente".

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

Alphabet et Microsoft sont attendus en forte hausse à l'ouverture, et pourraient entraîner dans leur sillage les cinq autres très grandes capitalisations, Tesla (NASDAQ:TSLA), Nvidia (NASDAQ:NVDA), Meta Platforms, Amazon (NASDAQ:AMZN).COM et Apple (NASDAQ:AAPL).

Intel (NASDAQ:INTC) a dit jeudi s'attendre à un chiffre d'affaires et un bénéfice en deçà des attentes au deuxième trimestre et est vu en forte baisse à l'ouverture.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

L'indice Stoxx du compartiment "tech" prend 1,61%, plus forte hausse sectorielle en Europe dans le sillage des valeurs américaines.

Airbus (EPA:AIR) recule de 2,16%, l'une des pires performances du CAC 40, après que le constructeur aéronautique a fait état d'un bénéfice d'exploitation au premier trimestre en deçà des attentes.

Amundi a fait état vendredi d'une collecte trimestrielle plus élevée que prévu et bondit de 5,89%, le dynamisme de ses activités en Asie et l'appétit des investisseurs pour les actifs résistants aux risques ayant soutenu la croissance des encours.

Saint-Gobain (EPA:SGOB) grimpe de 6,88%, en tête du CAC 40, après la publication jeudi d'un chiffre d'affaires trimestriel au-dessus des attentes.

Alten chute de 8,46% après avoir annoncé un ralentissement de son activité au premier trimestre.

Valeo (EPA:VLOF) a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires de 5,43 milliards d'euros au premier trimestre, en baisse de 1% par rapport à la même période en 2023, et abandonne 2,69%.

Thyssenkrupp a annoncé vendredi la vente de 20% de ses activités d'aciérie à EP Corporate Group (EPCG), le véhicule d'investissement de l'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky, ce qui fait avancer le cours de 9,24%.

Signify, fabricant de luminaires, perd 7,31% après avoir fait état vendredi d'un Ebita en baisse de 18% à 122 millions d'euros, sous les attentes du marché.

TAUX

Les rendements varient peu de part et d'autre de l'Atlantique, les investisseurs se positionnant pour la publication de l'inflation PCE.

Le rendement du dix ans allemand s'affaiblit de 2,1 pb à 2,602%, celui du taux à deux ans est stable à 3,005%.

Le rendement du Treasury à dix ans perd 1,8 pb à 4,6878%, tandis que le deux ans fait du surplace à 4,9996%.

CHANGES

Le yen dégringole face au dollar et touche un plus bas de 34 ans sur la séance après la dernière réunion de politique monétaire japonaise.

Le yen recule de 0,71% à 156,76 dollar. Le dollar avance de 0,1% face à un panier de devises de référence, l'euro se maintient à 1,0731 dollar et la livre sterling à 1,251 dollar.

PETROLE

© Reuters. Une vue du Palais Brongniart, ancienne Bourse de Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier

Le brut avance prudemment, soutenu par les inquiétudes sur la situation au Moyen-Orient et par des commentaires optimistes de la secrétaire du Trésor américain, Janet Yellen, qui estime que les chiffres du PIB américain au premier trimestre seront révisés à la hausse.

Le Brent grignote 0,6% à 89,54 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) avance de 0,61% à 84,08 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés