Dernière minute
Obtenir 40% de réduction 0
🔎 Découvrez les meilleures actions de Warren Buffett qui ont battu le S&P 500 de +174.3% 40% de réduction

Hésitation en vue en Europe entre l'économie et les tensions géopolitiques

Publié le 17/10/2023 08:47
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Une vue du Palais Brongniart, ancienne Bourse de Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier
 
UK100
+0,69%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
FCHI
+0,09%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DJI
+0,23%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
DE40
0,00%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
STOXX50
+0,33%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 
JP225
+1,92%
Ajouter au/Supprimer du portefeuille
Ajouter à la Watchlist
Ajouter position

Position ajoutée avec succès à :

Veuillez attribuer un nom à votre portefeuille de titres
 

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Le rebond prudent entamé lundi par les principales Bourses européennes pourrait tourner court mardi alors que les investisseurs restent partagés entre les premiers bons résultats trimestriels des entreprises et les craintes d'une escalade du conflit entre Israël et le Hamas palestinien.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait perdre 0,03% à l'ouverture. Le Dax à Francfort pourrait grignoter 0,03%. Le FTSE 100 à Londres devrait accuser un repli de -0,07%. L'indice EuroStoxx 50 est, lui, attendu en baisse de 0,07%.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian, a déclaré lundi à la télévision publique que des actions "préventives" pourraient avoir lieu dans les prochaines heures alors qu'Israël a continué de pilonner la bande de Gaza et avertit l'Iran et le Hezbollah.

Parallèlement, les efforts diplomatiques destinés à obtenir un cessez-le-feu pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire dans la bande de Gaza, semblent échoués pour le moment, malgré la médiation des Etats-Unis qui a alimenté un temps un optimisme prudent. Le président américain Joe Biden doit se rendre en Israël mercredi.

Avec en outre l'attaque terroriste survenue à Bruxelles, où deux Suédois ont été tués lundi soir, la prise de risque sur les marchés financiers devrait être limitée.

Une multitude de signes "favorables" provenant de la vigueur de la consommation américaine, de la croissance économique et des taux d'intérêt qui soutiennent les bénéfices des banques offrent cependant des motifs d'espoir, tempère Kerry Craig, stratège chez JPMorgan Asset Management.

Après les publications trimestrielles, jugées positives, de JPMorgan Chase (NYSE:JPM), Wells Fargo (NYSE:WFC) et Citigroup (NYSE:C), les banques Bank of America (NYSE:BAC) et Goldman Sachs (NYSE:GS) Group sont notamment attendues ce mardi avant l'ouverture de la séance à Wall Street, tandis que dans l'aérien United Airlines ouvrira le bal après la clôture. Dans le secteur technologique, Tesla (NASDAQ:TSLA) et Netflix (NASDAQ:NFLX) sont attendus dans la semaine.

Selon les données de LSEG, le bénéfice des entreprises du S&P-500 devrait progresser de 2,2% au troisième trimestre sur une base annuelle.

Côté indicateurs économiques, le marché prendra connaissance à 09h00 de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne et à 12h30 GMT de la statistique des ventes au détail aux Etats-Unis. Mercredi seront publiés les ventes au détail chinoises et les chiffres de l'inflation en zone euro et au Royaume-Uni avant le Livre beige de la Réserve fédérale américaine, qui sert de base de travail à son comité de politique monétaire.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse lundi portée par le début de la saison des résultats trimestriels, même si les investisseurs ont continué de surveiller les développements du conflit entre Israël et le Hamas.

L'indice Dow Jones a gagné 0,93%, ou 314,25 points, à 33.984,54 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 45,85 points, soit 1,06%, à 4.373,63 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 160,75 points (1,20%) à 13.567,98 points.

L'indice de volatilité CBOE, considéré comme un indicateur du niveau de peur à Wall Street, s'est replié, tandis que tous les secteurs majeurs du S&P-500 ont fini dans le vert.

Le Dow Jones a enregistré son plus fort pourcentage de hausse sur une journée depuis environ un mois.

Côté valeurs, Lululemon Athletica a progressé de 10,3% pour atteindre un pic en près de deux ans alors que le fabricant canadien de vêtements sportifs va intégrer le S&P-500 cette semaine, en remplacement d'Activision Blizzard.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini sur un gain de 1,2% à 32.040,29 points, les investisseurs ayant préféré se focaliser sur les résultats des entreprises et la résistance de l'économie américaine plutôt que sur les tensions au Proche-Orient. Le Topix, plus large, a pris 0,82% à 2.292,08 points.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 0,58%.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai grignote 0,09% et le CSI 300 progresse de 0,17%, malgré les incertitudes dans le secteur immobilier chinois. La totalité de la dette offshore de Country Garden sera considérée comme en défaut si le promoteur immobilier chinois ne parvient pas à payer un coupon de 15 millions de dollars ce mardi, date butoir de la période de grâce de 30 jours qui lui a été accordée.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE:

TAUX/CHANGES

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans prend mardi environ cinq points de base, à 4,7542%, contre 4,629% vendredi.

Le rendement du Bund allemand de même échéance avance de près de quatre points, à 2,815% après avoir pris cinq points lundi.

Aux changes, le dollar repart à la hausse, de 0,10%, face à un panier de devises de référence, après avoir reflué lundi de 0,36%, les cambistes se montrant anxieux avec les tensions au Proche-Orient et à l'approche d'une intervention jeudi de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine.

L'euro recule de 0,19%, à 1,0538 dollar, tandis que la livre sterling s'affiche à 1,2185 dollar, en repli de 0,25%.

La monnaie israélienne, elle, s'est affaiblie à plus de quatre shekels pour un dollar, une première depuis 2015.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est globalement stable, après avoir reflué de plus d'un dollar lundi, des sources ayant rapporté que les Etats-Unis devraient assouplir leurs sanctions sur les exportations de brut vénézuélien.

Le Brent avance de 0,08% à 89,72 dollars le baril, mais le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,1% à 86,57 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Hésitation en vue en Europe entre l'économie et les tensions géopolitiques
 

Lire Aussi

Ajouter un commentaire

Charte de discussion

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email