😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

Les Bourses européennes inquiètes malgré l'inflation aux Etats-Unis

Publié le 11/08/2023 13:06
Mis à jour le 11/08/2023 13:11
© Reuters. Photo d'archives de la Bourse de Madrid, en Espagne. /Photo prise le 1 juin 2016/REUTERS/Juan Medina
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
INGA
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue mitigée vendredi, tandis que les Bourses européennes baissent, inquiètes de la trajectoire des économies américaine et chinoise.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street hésitante, le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 étant stables, tandis que le Nasdaq recule de 0,21%.

À Paris, le CAC 40 abandonne 0,65% à 7.385,02 points vers 10h25 GMT, contre une baisse de 0,30% pour le Dax à Francfort. Le FTSE à Londres cède 1,02%, des chiffres du PIB supérieurs au consensus faisant craindre de nouvelles hausses de taux.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s'affaisse de 0,67%, contre 0,73% pour l'EuroStoxx 50 et 0,69% pour le Stoxx 600.

Les marchés digèrent les données d'inflation américaines, qui montrent que la désinflation se poursuit outre-Atlantique, et qui plaident en faveur d'un arrêt des hausses de taux de la Réserve fédérale.

Pour autant, d'autres indicateurs sont en nette dégradation, et inquiètent sur l'état de l'activité.

"Une deuxième série consécutive de données d'inflation bénignes renforce notre optimisme sur la fin des hausses de taux de la Fed et la possibilité d'un atterrissage en douceur de l'économie américaine", estime James Knightley, chef économiste d'ING (AS:INGA).

"Nous restons toutefois préoccupés par les perspectives économiques, notamment par l'arrêt brutal de la croissance du crédit".Par ailleurs, la banque centrale chinoise ne s'est pas engagée en faveur de nouvelles mesures de soutien à son économie, alors que le ralentissement de l'activité s'accentue, ce qui pèse sur le sentiment.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

Amedisys a déclaré jeudi avoir reçu une demande d'informations supplémentaires sur son rachat de 3,3 milliards de dollars par UnitedHealth de la part du ministère américain de la Justice le 4 août.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Le secteur des matières premières affiche la pire performance des secteurs du Stoxx 600, en recul de 1,64%, les mesures actuelles de soutien à l'économie chinoise étant jugées insuffisantes par les marchés.

UBS n'aura pas besoin de la garantie de plus de 9 milliards d'euros accordée par l'Etat suisse contre les pertes liées au rachat de Credit Suisse, ce qui soutient le cours du groupe, en hausse de 4,66%.

Le groupe d'informatique Bechtle s'envole de 6,15%, en tête du Stoxx 600, après des résultats au second trimestre meilleurs qu'attendu, qui lui permettent de confirmer sa prévision d'une croissance de 5 à 10% de son chiffre d'affaire cette année.

TAUX

Les taux avancent des deux côtés de l'Atlantique, les investisseurs cherchant à évaluer l'impact d'une inflation américaine en retrait, alors que l'économie des Etats-Unis montre des signes de faiblesse.

Le rendement du Treasury à dix ans se relève de 2,2 pb à 4,1036%, son plus bas sur une semaine, le deux ans se maintenant à 4,827%.

Le rendement du dix ans allemand avance de 5,8 pb à 2,587%, celui du taux à deux ans s'octroyant 2,5 pb à 2,996%.

CHANGES

A l'instar des taux, les changes sont stables alors que les marchés digèrent les données d'inflation. Le dollar se raffermit de 0,05% face à un panier de devises de référence, l'euro se haussant 0,08% à 1,0988 dollar.

La livre sterling progresse de 0,24% à 1,2705 dollar après la publication du PIB britannique.

PETROLE

© Reuters. Photo d'archives de la Bourse de Madrid, en Espagne. /Photo prise le 1 juin 2016/REUTERS/Juan Medina

Le pétrole continue sa progression, l'Agence internationale de l'énergie ayant maintenu ses prévisions de croissance de la demande en brut pour 2023 dans son dernier rapport mensuel.

Le Brent grignote 0,36% à 86,71 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) avançant de 0,37% à 83,13 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés