Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

L'Europe termine en hausse, soulagée sur les perspectives de taux US

Publié le 03/05/2024 18:03
Mis à jour le 03/05/2024 18:05
© Reuters. La bourse Euronext à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022/REUTERS/Benoit Tessier
US500
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
SOGN
-
NOVOb
-
ATOS
-
LEGD
-
JCDX
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Les marchés européens ont terminé en hausse vendredi, rassurés sur les perspectives américaines après la dernière réunion de la Réserve fédérale et les indicateurs d'emploi.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,54% à 7.957,57 points, tandis que le Dax allemand progressait de 0,54% et le Footsie britannique de 0,51%.

L'indice EuroStoxx 50 a terminé la séance sur une avancée de 0,58%, contre 0,4% pour le FTSEurofirst 300 et 0,44% pour le Stoxx 600.

Sur la semaine, le CAC 40 perd 1,62% et le Stoxx 600 0,51%.

La Fed a maintenu ses taux inchangés au cours de sa dernière réunion de politique monétaire, mais a écarté le risque d'une nouvelle hausse de taux alors que l'inflation se montre plus persistante que prévu.

"La Fed n'est pas pressée de réduire ses taux. En même temps, la barre pour une nouvelle hausse de taux est haute, et tant que le marché de l'emploi reste solide, la Fed continuera à se concentrer sur l'inflation", résume Raphael Olszyna-Marzys, économiste chez J. Safra Sarasin.

Or, les chiffres de l'emploi publiés vendredi ont montré que les tensions commençaient à se dissiper: la croissance des salaires a atteint 3,9% sur un an en avril, contre 4,0% en mars, alors que la Fed estime qu'une croissance de 3,0% à 3,5% est compatible avec l'objectif d'inflation de 2%.

Par ailleurs, l'activité des services s'est contractée de manière inattendue, tandis que le sous-indicateur d'emploi a confirmé le ralentissement des embauches dans un secteur qui soutient la dynamique des prix depuis plusieurs mois, selon les données publiées vendredi.

Les résultats ont par ailleurs animé les indices au cours de la semaine: 40% des entreprises constituant l'indice S&P 500 ont publié leurs comptes trimestriels sur les cinq dernières séances, confirmant que la croissance des bénéfices par action demeurait robuste, malgré l'impact des politiques monétaires.

A WALL STREET

Wall Street est en nette hausse, soulagée par les derniers indicateurs américains.

A l'heure de la clôture en Europe, les échanges à la Bourse de New York indiquaient une progression de 1,11% pour le Dow Jones, contre 1,1% pour le Standard & Poor's 500, et 1,76% pour le Nasdaq Composite.

VALEURS

Legrand (EPA:LEGD) a fait état vendredi d'une baisse de 5,6% de ses ventes au premier trimestre et a cédé 2,4%.

JCDecaux (EPA:JCDX) a bondi de 9,91% après avoir fait état d'une hausse de 11,1% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Société Générale a fait état vendredi d'une chute de 21,7% de son bénéfice net trimestriel, et a reculé de 5,18% au cours d'une séance volatile.

Ayvens, filiale de location automobile de Société générale (EPA:SOGN), a fait état vendredi d'une hausse de 30,6% des marges des contrats de location et des services et a avancé de 7,20%.

Atos (EPA:ATOS) a progressé de 7,57% après que Les Echos a révélé que le fonds d'investissement américain Bain Capital s'intéressait "de très près" aux actifs du groupe.

Danske Bank a reculé de 4,61% après que la première banque danoise a fait état d'un revenu net d'intérêts plus faible que prévu au premier trimestre.

Novo Nordisk (CSE:NOVOb) a reculé de 2,58%, après que son rival Amgen a fait état de résultats provisoires encourageants pour son médicament expérimental contre l'obésité.

Le groupe de beauté espagnol Puig a fait son début en Bourse vendredi, la plus grande introduction en Bourse sur les marchés espagnols depuis une dizaine d'années, mais l'accueil a été mitigé et le groupe a terminé stable

TAUX

Les rendements sont en net repli dans la zone euro et aux États-Unis, les opérateurs se repositionnant pour une Réserve fédérale plus accommodante cette année.

A la clôture des marchés de taux en Europe, le rendement du Treasury à dix ans reculait de 5,3 pb à 4,5097%, contre 6,5 pb pour le taux à deux ans, à 4,8035%.

Le rendement du dix ans allemand a abandonné 4,6 pb à 2,498%, tandis que celui du taux à deux ans a décliné de 6,1 pb à 2,927%.

CHANGES

Le dollar se replie fortement face à l'euro, les derniers indicateurs suggérant que la Fed pourrait assouplir sa politique monétaire plus fortement qu'attendu en 2024.

Le dollar perd 0,33% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro prend 0,43% à 1,0771 dollar. La livre sterling se renforce de 0,18% à 1,2554 dollar.

PÉTROLE

Le brut recule, les marchés digérant les derniers indicateurs américains qui pourraient suggérer un affaiblissement de la demande cette année.

© Reuters. La bourse Euronext à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022/REUTERS/Benoit Tessier

Le Brent se replie de 0,31% à 83,41 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) décroît de 0,42% à 78,62 dollars.

A SUIVRE LUNDI :

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés