Obtenir 40% de réduction
⚠ Alerte résultats ! quelles actions sont destinées à s'envoler ?
Découvrez les actions des ProPicks. Ces stratégies ont gagné 19,7% cette année.
Débloquer la liste

Repli en vue à Wall Street, faibles variations en Europe après les PMI

Publié le 05/02/2024 13:30
Mis à jour le 05/02/2024 13:36
© Reuters. L'indice allemand DAX à la bourse de Francfort, Allemagne. /Photo prise le 2 février 2024/REUTERS

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en légère baisse lundi et les Bourses européennes sont sur une note hésitante à mi-séance dans un contexte d'abaissement des anticipations de diminution des taux d'intérêt et après la publication de PMI d'activité mitigés en zone euro. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,12% pour le Dow Jones, de 0,17% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,10% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,14% à 7.602,8 points vers 11h50 GMT. A Londres, le FTSE prend 0,43%, porté par le compartiment défensif des "utilities". À Francfort, le Dax gagne 0,27% mais reste en retrait de sommet historique à 17.004,55 points touché vendredi en séance.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,26% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,25%. Le Stoxx 600 s'octroie 0,29%, se rapprochant de son record inscrit vendredi en séance à 487,66 points.

La tendance est cependant indécise sur les marchés actions en Europe où les indices fluctuent dans une fourchette étroite en raison notamment de tensions dans le compartiment obligataire. Les données publiées vendredi sur le marché du travail aux Etats-Unis ont montré une forte accélération des créations de postes en janvier, plaidant pour un maintien des taux directeurs à leur niveau actuel pour une durée plus longue.

Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, a déclaré, dans un entretien diffusé dimanche soir par CBS (NYSE:CBS_old), que la banque centrale peut se montrer "prudente" en décidant du moment où elle baissera ses taux d'intérêt, alors que la solidité de l'économie permet aux banquiers centraux de disposer de temps pour avoir la certitude que l'inflation va continuer de baisser.

En zone euro, les marchés tablent désormais sur une baisse de 125 points de base des taux de la Banque centrale européenne (BCE) cette année contre environ 140 points la semaine dernière.

Outre les inquiétudes sur les taux, les chiffres définitifs des PMI en zone euro pour le mois de janvier, publiés dans la matinée, montrent une réaccélération des pressions inflationnistes dans les services, mais l'économie affiche des signes timides de reprise en début d'année avec un indice composite passé de 47,6 en décembre à 47,9 le mois dernier.

Le marché prendra connaissance à 15h00 GMT de l'ISM des services aux Etats-Unis où l'on attend une accélération à 52,0 points après 50,5 en décembre.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Caterpillar (NYSE:CAT), considéré comme un bon baromètre de l'économie américaine, a annoncé lundi un bénéfice trimestriel en hausse, soutenu par une forte demande pour ses équipements de construction dans un contexte d'augmentation des dépenses d'infrastructure et d'un rebond du marché de l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis. L'action avance de 2,2% en avant-Bourse.

Boeing (NYSE:BA) recule de 2,2% en avant-Bourse après de nouveaux problèmes de qualité sur ses 737 MAX.

VALEURS EN EUROPE

Atos (EPA:ATOS) dégringole de 24,98% en raison d'un regain d'inquiétudes sur la situation financière, le groupe ayant annoncé l'abandon de son augmentation de capital.

Renault (EPA:RENA) gagne 1,34% sur des informations d'une possible fusion avec Stellantis (-0,49%). Mais le président du groupe franco-italo-américain, John Elkann, a réfuté lundi l'existence d'un tel projet.

UniCredit s'envole de 9,71% après avoir fait état lundi d'une hausse plus forte qu'attendu de son bénéfice 2023 et promis d'égaler ce résultat cette année.

Santander (-4,95%) et Lloyds (-0,67%) sont dans le rouge en réaction à une information du Financial Times selon laquelle l'Iran a utilisé des comptes bancaires au Royaume-Uni des deux banques pour déplacer secrètement de l'argent à travers le monde dans le cadre d'un vaste plan visant à contourner les sanctions contre Téhéran.

Vodafone (LON:VOD) recule (-0,24%) après l'annonce de "discussions actives" en Italie alors que le groupe britannique a rejeté fin janvier la proposition d' Iliad (EPA:ILD) de fusionner leurs activités dans le pays.

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans prend environ cinq points de base, à 4,0829% après l'appel à la prudence de Jerome Powell.

"Pour l'instant, les banques centrales sont en mode gestion des risques et elles sont prêtes à être patientes", souligne Rohan Khanna, responsable de la stratégie taux chez Barclays (LON:BARC). Le rendement du Bund allemand à dix ans, référence pour l'ensemble de la zone euro, avance, lui, d'un peu plus de quatre points de base, à 2,278%.

CHANGES Le dollar monte lundi de 0,18% face à un panier de devises de référence, à un sommet de deux mois, après avoir atteint 104,17 points.

L'euro reflue de 0,26%, à 1,0756 dollar, proche d'un creux depuis la mi-décembre.

La livre sterling s'affiche à 1,25825 dollar (-0,40%), à un plus bas de deux semaines.

PÉTROLE

© Reuters. L'indice allemand DAX à la bourse de Francfort, Allemagne. /Photo prise le 2 février 2024/REUTERS

Le marché pétrolier recule encore lundi malgré un repli d'environ 7% sur l'ensemble de la semaine dernière après la vigueur des chiffres de l'emploi américain qui prend le pas sur les tensions géopolitiques alors que les États-Unis continuent de mener des frappes contre les Houthis du Yémen.

Le Brent perd 0,36% à 77,05 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cède 0,48% à 71,93 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés