⌛ Avez-vous raté le gain de 13% des ProPicks en mai? Profitez de nos choix d'actions pour juin.Voir actions

Wall Street attendue en baisse en l'absence de catalyseur

Publié le 20/02/2024 12:32
© Reuters. Bourse de New York (NYSE) à New York, États-Unis. /Photo prise le 9 janvier 2024/REUTERS/Brendan McDermid
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
BARC
-
AIRP
-
GRLS
-
NVDA
-
MA
-
DFS
-
V
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en recul mardi, tandis que les Bourses européennes s'affichent dispersées à mi-séance dans un contexte pauvre en données.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street en baisse, le Dow Jones abandonnant 0,32%, tandis que le Standard & Poor's 500 perd 0,46% et le Nasdaq 0,70%.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,24% à 7.787,37 points vers 11h12 GMT. Le Dax à Francfort décline de 0,21%, le FTSE à Londres ne montrant pas de direction marquée.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 cherchent une direction, le Stoxx 600 s'érodant de 0,11%.

Quelques résultats animent les indices, mais les mouvements sont limités dans un contexte pauvre en indicateurs économiques, et alors que les opérateurs américains étaient lundi en congés.

La Banque populaire de Chine (BPC) a décidé mardi d'une baisse record de son taux préférentiel de prêt à cinq ans, afin de relancer le marché immobilier et de stimuler l'économie, mais l'impact sur les marchés occidentaux a été limité.

Cette semaine, les marchés seront focalisés sur les chiffres de Nvidia (NASDAQ:NVDA), qui seront publiés mercredi, alors que les actions américaines sont portées par l'optimisme sur l'intelligence artificielle.

Une mauvaise surprise pourrait suffire à faire reculer des indices où le poids des très grandes capitalisations est devenu important.

Jeudi, les indicateurs d'activité PMI préliminaires et l'inflation définitive en zone euro pour janvier pourraient aider les marchés à trouver une direction.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

La banque américaine Capital One a annoncé lundi un projet de rachat de la société de cartes de crédit Discover Financial Services (NYSE:DFS) dans le cadre d'une transaction entièrement en actions évaluée à 35,3 milliards de dollars. Visa (NYSE:V) et Mastercard (NYSE:MA), concurrents de Discover Financial, reculaient en avant-Bourse.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Air Liquide (EPA:AIRP) progresse de 5,91% pour toucher un record sur la séance, alors que le spécialiste des gaz industriels a fait état d'un bénéfice opérationnel annuel meilleur que prévu et annoncé un doublement de son objectif de marge pour 2025.

Bic a fait état lundi d'un chiffre d'affaires annuel en hausse, grâce à la croissance à deux chiffres enregistrée en Amérique latine et à la performance soutenue en Europe, ce qui fait grimper le titre de 7,6%.

Barclays (LON:BARC) a présenté mardi un plan triennal pour relancer le cours de son action, comprenant la restitution de 10 milliards de livres (11,69 milliards d'euros) aux actionnaires et un plan de restructuration important. Le titre prend 5,91%.

Le groupe hôtelier IHG avance de 3,03% après avoir dit mardi prévoir de retourner plus d'un milliard de dollars à ses actionnaires en 2024.

Superdry bondit de 13,37%, un fonds d'investissement américain réfléchissant à un rachat du groupe britannique en difficulté.

Grifols (BME:GRLS) s'affaisse de 3,05% après que le vendeur à découvert Gotham City a publié un second rapport sur le groupe pharmaceutique.

TAUX

Les rendements s'érodent dans un contexte pauvre en données.

Le rendement du Treasury à dix ans perd 2 pb à 4,2753%, tandis que le deux ans se replie de 4 pb à 4,6164%.

Le rendement du dix ans allemand s'affaiblit de 3,7 pb à 2,373%, celui du taux à deux ans cède 2,5 pb à 2,8093%.

CHANGES

Les devises varient peu en l'absence de données économiques.

Le dollar recule de 0,18% face à un panier de devises de référence, l'euro grignote 0,19% à 1,0797 dollar, et la livre sterling est stable à 1,2598 dollar.

PETROLE

© Reuters. Bourse de New York (NYSE) à New York, États-Unis. /Photo prise le 9 janvier 2024/REUTERS/Brendan McDermid

Le baril s'effrite, mais reste proche d'un plus haut en trois semaines, alors que les tensions géopolitiques demeurent importantes et que l'économie chinoise pourrait profiter des dernières mesures de soutien prises par sa banque centrale.

Le Brent décline de 0,89% à 82,82 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) abandonne 0,39% à 78,88 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Sophie Louet)

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés