😎 Soldes d'été exclusives - Jusqu'à 50 % de réduction sur les choix d'actions par IA d'InvestingProPROFITER DES SOLDES

Wall Street attendue en hausse avant la Fed, l'Europe monte prudemment

Publié le 20/09/2023 14:30
© Reuters. Le Palais Brongniart, ancienne Bourse de Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
GS
-
CBKG
-
LVMH
-
SOGN
-
PRTP
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
MONC
-
FTEU3
-
JE
-

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue légèrement dans le vert à l'ouverture mercredi et les Bourses européennes progressent également timidement à mi-séance en attendant les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine dans la soirée. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,26% pour le Dow Jones, de 0,23% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,18% pour le Nasdaq. À Paris, le CAC 40 gagne 0,43% à 7.313,56 vers 12h10 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,54% et à Londres, le FTSE prend 0,73%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,6%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,54% et le Stoxx 600 de 0,65%.

La tendance positive sur les marchés est soutenue par l'espoir d'une accalmie sur les taux de la Fed, qui publiera à 18h00 GMT un communiqué à l'issue de deux jours de débats, suivi d'une conférence de presse de son président, Jerome Powell.

Les marchés financiers tablent avec une probabilité de 99% sur un statu quo sur les taux de la Fed ce mercredi et avec une probabilité de 69% sur une nouvelle pause en novembre, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

Les gains sont toutefois limités par les craintes concernant la trajectoire à long terme des taux d'intérêt et l'évolution de la conjoncture.

"Les projections actualisées de la Fed devraient montrer une hausse supplémentaire (de taux) en 2023 et une croissance plus élevée en 2023/2024", prédit Gabriele Foà, gestionnaire de portefeuille chez Algebris Investments.

Le ralentissement surprise de l'inflation au Royaume-Uni en août (+6,7% sur un an) soutient également les indices boursiers, Goldman Sachs (NYSE:GS) et certains investisseurs estimant que la Banque d'Angleterre (BoE) devrait opter jeudi pour une pause dans ses hausses de taux. LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

VALEURS EN EUROPE

Parmi les grands secteurs de la cote européenne, l'énergie (-0,81%) est le seul dans le rouge, le pétrole Brent revenant d'un sommet de dix mois après s'être rapproché du seuil des 100 dollars le baril dans la crainte d'un déficit de l'offre en fin d'année.

Les valeurs du luxe LVMH (EPA:LVMH) (-0,04%), Kering (EPA:PRTP) (-0,64%) et Moncler (BIT:MONC) (-0,03%) freinent la progression les indices, Jefferies ayant abaissé sa recommandation sur le secteur en raison de son exposition à la Chine.

Société générale (EPA:SOGN) rebondit de 3,22% après sa forte chute sur deux jours, consécutive à la présentation de son plan stratégique 2026.

Commerzbank (ETR:CBKG), qui a dit s'attendre à dégager des revenus nets d'intérêts de 8 milliards d'euros cette année, avance de 2,15%.

Just Eat (LON:JE) Takeaway bondit de 7,04% après une décision de justice aux Etats-Unis permettant aux sociétés de livraison de contester le plafonnement du montant qu'elles peuvent facturer aux restaurants.

CHANGES

Le dollar recule (-0,08%) face à un panier de devises de référence avant les annonces de la Fed.

L'euro se traite à 1,0696 dollar (+0,18%). La livre sterling avance à 1,237 dollar après les chiffres de l'inflation britannique.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans, qui a touché mardi un sommet de 16 ans à 4,367%, reflue mercredi de 2,4 points de base, à 4,3487%.

Celui du Bund allemand de même échéance s'affiche à 2,723%, en repli d'environ deux points également.

PÉTROLE

Les cours pétroliers cèdent du terrain après avoir pris plus de 30% en trois mois pour toucher un sommet de dix mois dans la crainte d'un déficit de l'offre en fin d'année.

© Reuters. Le Palais Brongniart, ancienne Bourse de Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier

Le Brent fléchit de 0,76% à 93,62 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,84% à 90,43 dollars.

PLUS AUCUN INDICATEUR ÉCONOMIQUE À L'AGENDA DU JOUR

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés