🔥 Des choix d'actions premium alimentés par l'IA sur InvestingPro Jusqu'à -50 %PROFITER DES SOLDES

Stabilité en vue en Europe avant plusieurs indicateurs économiques

Publié le 15/03/2023 08:11
© Reuters. Les traders travaillent à la Bourse de Francfort. /Photo prise le 15 janvier 2019/REUTERS/Kai Pfaffenbach
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
JP225
-
TLIT
-
ITX
-
BMWG
-
LCO
-
CL
-
EONGn
-
IXIC
-
TOPX
-

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sur une note stable mercredi à l'ouverture dans un contexte de reflux des craintes d'une crise financière et dans la perspective d'une accalmie sur les taux de la Réserve fédérale (Fed) après le ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis, tandis que de nouveaux indicateurs macroéconomiques sont à l'agenda du jour.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait grignoté 0,03% à l'ouverture, le Dax à Francfort grappillé 0,07% et le FTSE 100 à Londres gagner 0,12%. L'indice EuroStoxx 50 est attendu en progression de 0,05%.

Alors que l'onde de choc provoquée par la faillite de la banque américaine SVB semble s'atténuer, les investisseurs ont désormais le regard tourné vers les réunions des grandes banques centrales, à commencer par celle de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi et celles de la Banque d'Angleterre et de la Fed la semaine prochaine.

Si le marché table toujours sur une hausse de 50 points de base des taux de la BCE, concernant la BoE et la Fed, les paris vont d'un statu quo à une hausse limitée à 25 points dans un contexte de ralentissement de la hausse des salaires en Grande-Bretagne et de décélération des prix à la consommation aux Etats-Unis.

La statistique des prix à la production aux Etats-Unis, attendue à 12h30 GMT, pourrait confirmer selon le consensus Reuters un apaisement des pressions inflationnistes en février, tandis que les ventes au détail, prévues à la même heure, donneront un aperçu de l'évolution de la conjoncture américaine.

En Europe, les investisseurs prendront connaissance à 07h45 GMT des chiffres définitifs de l'inflation en France pour le mois dernier et à 10h00 GMT des données sur la production industrielle en zone euro en janvier.

Côté publications financières des entreprises, E.ON (ETR:EONGn), BMW (ETR:BMWG), Inditex (BME:ITX), Telecom Italia (BIT:TLIT) ou encore Adobe figurent à l'agenda.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi après la publication de données sur l'inflation conformes aux attentes et un apaisement des inquiétudes sur le secteur bancaire.

L'indice Dow Jones a gagné 1,06%, ou 336,26 points, à 32.155,40 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 64,80 points, soit 1,68%, à 3.920,56 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 239,31 points (2,14%) à 11.428,15 points.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini stable (+0,03%) à 27.229,48 points et le Topix, plus large, a avancé de 0,65% à 1.960,12 points.

Concernant la politique monétaire, les "minutes" de la réunion de la Banque du Japon (BoJ) des 17 et 18 janvier ont montré mardi qu'elle avait débattu de la possibilité de modifier le contrôle de la courbe des taux à dix ans dont le plafond ne peut excéder actuellement 0,5%.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai a pris 0,55% et le CSI 300 a grappillé 0,06% après des statistiques macroéconomiques qui montrent que le pays a enregistré en février une hausse de sa production industrielle et de ses ventes au détail respectivement de 2,4% et 3,5% sur un an.

CHANGES

Le dollar est stable (-0,06%) face à un panier de devises de référence et l'euro est quasiment inchangé à 1,0741 dollar (+0,08%).

La monnaie japonaise s'affiche à 134,79 yens pour un dollar (-0,42%) après les minutes de la BoJ.

La livre sterling fait du surplace à 1,2149 dollar (-0,07%) alors que le ministre britannique des Finances Jeremy Hunt doit présenter à 12h30 GMT le budget du gouvernement et que des annonces sont attendues notamment sur la formation professionnelle et l'investissement des entreprises.

TAUX

Les rendements obligataires à court terme, qui avaient fortement baissé en tout début de semaine, progressent encore: le deux ans américain prend mercredi 11,7 points de base, à 4,33%, contre un pic la semaine dernière à 5,084%.

En Europe, le rendement du Bund allemand à deux ans avance d'environ trois points à 2,95%.

PÉTROLE

Les cours pétroliers repartent à la hausse, l'Opep ayant relevé mardi sa prévision de demande brut de la Chine pour cette année: le Brent prend 1,34% à 78,49 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,4% à 72,33 dollars.

© Reuters. Les traders travaillent à la Bourse de Francfort. /Photo prise le 15 janvier 2019/REUTERS/Kai Pfaffenbach

MÉTAUX

L'or retombe sous le seuil symbolique des 1.900 dollars l'once après sa forte remontée liée aux craintes d'une crise financière. Vers 07H25 GMT, il se négocie à 1.898,78 dollars (-0,18%).

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés