Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

L'Europe vue en rebond à l'ouverture, les craintes géopolitiques s'estompent

Publié le 22/04/2024 07:42
© Reuters. Photo des immeubles dans le quartier d'affaires de La Défense à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022 à Paris, France/REUTERS/Benoit Tessier
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
JP225
-
MSFT
-
GOOGL
-
LCO
-
CL
-
NFLX
-
TSLA
-
IXIC
-
META
-
TOPX
-
GOOG
-

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en progression à l'ouverture lundi, les craintes géopolitiques s'estompant dans un contexte pauvre en données.

Selon les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien s’afficherait en hausse de 0,50% à l'ouverture. Les contrats à terme sur le FTSE à Londres suggèrent une avancée à l'ouverture de 0,8%, contre 0,27% pour le Dax à Francfort et 0,33% pour l'EuroStoxx 50.

Le soulagement s'empare des marchés alors que les perspectives d'une guerre entre Israël et l'Iran semblent s'éloigner, les deux adversaires faisant montre de retenue après la dernière frappe sur le territoire iranien vendredi.

Les marchés se focalisent donc de nouveau sur la trajectoire monétaire, alors que la Réserve fédérale se réunira le 1er mai.

Les quelques indicateurs qui seront publiés d'ici là aux Etats-Unis seront suivis avec d'autant plus d'intérêt que les membres du Conseil des gouverneurs de la Fed ne peuvent plus s'exprimer jusqu'à la prochaine réunion.

Les chiffres du PIB américain au premier trimestre jeudi et surtout l'indicateur d'inflation PCE vendredi pourraient donc avoir un impact important sur les marchés, surtout s'ils surprennent à la hausse et accréditent l'idée que les taux resteront restrictifs durablement.

A l'exception des PMI mardi, peu d'indicateurs de premier ordre sont attendus en zone euro cette semaine. Lundi, les déclarations de la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, à 15h30 GMT, pourraient aussi influer sur les perspectives de taux des marchés.

La saison des résultats se poursuivra de part et d'autre de l'Atlantique, les chiffres de Tesla (NASDAQ:TSLA), Meta Platforms (NASDAQ:META), Alphabet (NASDAQ:GOOGL) et Microsoft (NASDAQ:MSFT) étant notamment attendus cette semaine.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé vendredi, pénalisée par les prévisions décevantes de Netflix (NASDAQ:NFLX) et la posture restrictive de la Fed, alors que les résultats d'American Express ont maintenu le Dow Jones à flot.

L'indice Dow Jones a gagné 0,56%, ou 211,02 points, à 37.986,40 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a perdu 43,89 points, soit 0,88%, à 4.967,23 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 319,49 points (-2,05%) à 15.282,01.

Netflix a perdu 9,9% après avoir annoncé jeudi ne plus fournir le nombre d'abonnés, tandis que ses prévisions de chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre ont déçu les attentes.

En revanche, le Dow Jones a profité du bénéfice supérieur aux attentes d'American Express, dont l'action a avancé de 6,23%.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo rebondit, soutenue par des achats à bon compte alors qu'Israël et l'Iran semblent chercher à éviter l'escalade. L'indice Nikkei gagne 0,4% à 37.215,35 points tandis que le Topix, plus large, prend 0,97% à 2.651,61.

Les valeurs liées aux semiconducteurs poursuivent leur repli. Tokyo Electron perd 4,21%, tandis qu'Advantest cède 4,89% et le fournisseur de matériel de fabrication de puces Disco abandonne 5,26%.

Les marchés hongkongais progressent après une série de mesures destinées à renforcer l'attractivité de la place. L'indice hongkongais Hang Seng gagne 1,8%. Le SSE Composite de Shanghai recule de 0,53%, le CSI 300 de 0,22%.

TAUX

Les rendements américains rebondissent, les investisseurs se focalisant de nouveau sur les perspectives de taux alors que le risque d'une escalade au Proche-Orient semble évité.

Le rendement du Treasury à dix ans avance de 4,1 points de base à 4,6559%, tandis que le taux à deux ans se renforce de 3,5 pb à 5,0036%.

CHANGES

Les marchés de change varient peu mais le dollar s'érode alors que les craintes liées à la géopolitique s'éloignent.

Le dollar décline de 0,1% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro prend 0,09% à 1,0664 dollar et la livre sterling 0,08% à 1,2381 dollar.

En Asie, le yen est stable à 154,69 yens pour un dollar, tandis que le dollar australien s'octroie 0,2% à 0,643 dollar.

PÉTROLE

© Reuters. Photo des immeubles dans le quartier d'affaires de La Défense à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022 à Paris, France/REUTERS/Benoit Tessier

Le brut recule alors que la situation géopolitique s'est détendue, tandis que la hausse des stocks de pétrole aux Etats-Unis fait craindre un ralentissement de la demande: selon les chiffres de l'Energy Information Administration, les inventaires ont progressé de 2,7 millions de barils la semaine au 12 avril, contre 1,4 million attendu par le consensus.

Le Brent perd 0,81% à 86,58 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) cédant 0,83% à 82,45 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Bertrand Boucey)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés