📖 Votre guide pour les résultats T2 : Découvrez les actions choisies par l'IA ProPicks pour leur potentiel post-résultatsLire plus

Prudence en Europe, les regards tournés sur le conflit à Gaza

Publié le 16/10/2023 12:40
© Reuters. La Bourse Euronext dans le quartier d'affaires de la Défense à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022/REUTERS/Benoit Tessier
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
ATOS
-
PFE
-
LCO
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sur de faibles variations lundi en matinée dans un contexte d'aversion au risque liée à la crainte d'une escalade du conflit entre le Hamas palestinien et Israël, qui prend le pas sur les résultats d'entreprises et les données économiques attendus dans la semaine.

À Paris, le CAC 40 prend 0,01% à 7.002,90 points vers 07h40 GMT. À Londres, le FTSE 100 avance de 0,22%, grâce aux valeurs pétrolières. À Francfort, le Dax grappille 0,09%.

L'indice EuroStoxx 50 grignote 0,03%, le FTSEurofirst 300 de 0,22% et le Stoxx 600 0,07%.

Les contrats à terme à Wall Street préfigurent une hausse de 0,24% pour le Dow Jones, de 0,18% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,14% pour le Nasdaq alors que la séance de vendredi a été marquée par un repli de ces deux derniers indices malgré les résultats positifs de grandes banques américaines.

Les marchés financiers scrutent les retombées des tensions au Proche-Orient alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis dimanche de "démolir" le Hamas et que des centaines de milliers de civils palestiniens ont fui le nord de la bande de Gaza. Emmanuel Macron, pour sa part, a mis en garde le président iranien Ebrahim Raïssi, Téhéran soutenant le Hamas, contre toute extension du conflit.

"Il semble que nous nous dirigions vers une invasion terrestre massive de Gaza et une perte de vies humaines à grande échelle", redoute Ben Cahill, chercheur au Center for Strategic and International Studies (CSIS). "Chaque fois qu'il y a un conflit de cette ampleur, il y a une réaction du marché", a-t-il souligné.

Selon des sources, les États-Unis, Israël et l'Égypte se sont toutefois mis d'accord sur un cessez-le-feu dans le sud de Gaza. Ce qu'Israël a semblé nier par la suite.

En Bourse, le compartiment de l'énergie (+0,83%) est encore recherché alors que le baril de Brent a gagné sur la semaine écoulée 7,5%, dont 6% sur la seule séance de vendredi, sa plus forte hausse quotidienne depuis avril, dans un contexte d'inquiétude sur l'approvisionnement en cas d'escalade du conflit au Proche-Orient.

Les valeurs de la défense comme Saab, Leonardo et Rheinmetall avancent de 0,37%, à 0,76%.

Dans l'actualité des entreprises, Atos (EPA:ATOS) bondit de 7,62% après l'annonce du départ du président de son conseil d'administration, Bertrand Meunier, cible de critiques d'actionnaires minoritaires concernant le projet de cession de la filiale Tech Foundations à Daniel Kretinsky.

© Reuters. La Bourse Euronext dans le quartier d'affaires de la Défense à Paris. /Photo prise le 30 septembre 2022/REUTERS/Benoit Tessier

Le fabricant de coeurs artificiels Carmat grimpe de 11,11% à la faveur d'une augmentation de capital de sept millions d'euros, tandis que Lagardère SA avance de 1,06% après avoir publié vendredi un chiffre d'affaires en hausse de 15,3% sur les neuf premiers mois de l'année.

BioNtech chute de 6,67% dans le sillage de Pfizer (NYSE:PFE) qui a abaissé vendredi sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année de 13% en raison de ventes plus faibles que prévu de ses vaccins et traitement du COVID-19.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés