Obtenir 40% de réduction
🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Wall Street attendue en hausse après les dernières données

Publié le 04/04/2024 12:45
Mis à jour le 04/04/2024 12:50
© Reuters. Des traders à la Bourse de New York (NYSE) à New York, aux États-Unis. /Photo prise le 1er avril 2024/REUTERS/Brendan McDermid
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
BA
-
SOGN
-
SASY
-
SOLB
-
GOOGL
-
LCO
-
CL
-
OCDO
-
SBF120
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-
GOOG
-

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse jeudi après plusieurs indicateurs encourageants, tandis que les Bourses européennes digèrent une salve de données.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street dans le vert, le Dow Jones progressant de 0,27%, tandis que le Standard & Poor's 500 prend 0,31% et le Nasdaq 0,45%.

À Paris, le CAC 40 est stable à 8 157,29 points vers 10h25 GMT, comme le Dax à Francfort. Le FTSE à Londres s'octroie 0,42%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 sont stables, contre une progression de 0,11% pour l'EuroStoxx 50.

Les marchés américains saluent les dernières données publiées aux Etats-Unis, et qui suggèrent que l'inflation américaine continue à ralentir.

L'indicateur ISM des services a ainsi décéléré en mars, tandis que le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré mercredi que les derniers indicateurs d'emploi meilleurs que prévu ne "changeaient pas de manière importante" les perspectives pour la Fed.

"Au cours d'une semaine marquée par une correction sur les souverains et un rallye sur le dollar, l'ISM des services décevant de mercredi et une inflation européenne moins forte que prévu ont été un réel soulagement pour les marchés", constate Kenneth Broux, responsable de la recherche Corporate chez Société Générale (EPA:SOGN).

La prudence des investisseurs pourrait néanmoins tempérer l'optimisme des marchés, alors que le rapport mensuel sur l'emploi du département du Travail sera publié vendredi.

En zone euro, les PMI publiés jeudi ont surpris à la hausse, l'indice composite de l'activité dans le bloc basculant en territoire d'expansion en mars.

L'indicateur des prix à la production a par ailleurs ralenti davantage que prévu par le consensus, confirmant, après l'indicateur d'inflation publié mercredi, le ralentissement de la dynamique des prix dans le bloc.

Le compte rendu de la dernière réunion de la Banque centrale européenne était attendu à 11h30 GMT et pourrait éclairer sur le positionnement de la banque centrale, une semaine avant sa prochaine réunion de politique monétaire.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

Alphabet (NASDAQ:GOOGL) envisage de rendre payante la recherche sur Google adossée à son intelligence artificielle, a rapporté mercredi le Financial Times.

La production de 737 MAX de Boeing (NYSE:BA) a fortement chuté ces dernières semaines, tombant sous les dix appareils produits en mars, selon des sources proches du dossier.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Solutions 30 chute de 8,68%, en queue du SBF 120, après la publication d'un chiffre d'affaires annuel tout juste conforme aux attentes.

Sanofi (EPA:SASY) se hisse de 0,66% après un accord aux Etats-Unis sur le Zantac, un traitement de l'acidité gastrique accusé d'être cancérigène.

Solvay (EBR:SOLB) prend 6,33% après que le gérant de Greenlight Capital, un fonds spéculatif, a déclaré que le groupe était l'une de ses allocations favorites.

Volvo Cars gagne 6,21%, les ventes de véhicules du groupe ayant augmenté dans le monde de 25% en mars sur un an, à 78.970 unités, un niveau record pour le suédois.

La chaîne de supermarchés en ligne britannique Ocado (LON:OCDO) cède 1,53% après avoir annoncé jeudi que son président, Rick Haythornthwaite, quitterait son poste l'an prochain.

TAUX

Les rendements s'érodent en Europe après un indicateur des prix à la production en repli en février.

Le rendement du dix ans allemand s'affaiblit de 2,4 pb à 2,376%, celui du taux à deux ans perd 1 pb à 2,85%.Le rendement du Treasury à dix ans est stable à 4,3613%.

CHANGES

Le dollar s'affaiblit, les investisseurs digérant les dernières données aux Etats-Unis.

Le dollar recule de 0,14% face à un panier de devises de référence, l'euro prend 0,2% à 1,0857 dollar, et la livre sterling 0,07% à 1,266 dollar.

PETROLE

© Reuters. Des traders à la Bourse de New York (NYSE) à New York, aux États-Unis. /Photo prise le 1er avril 2024/REUTERS/Brendan McDermid

Le brut hésite, la dernière réunion de l'Opep s'étant conclu mercredi sans nouvelles recommandations de baisse de production.

Le Brent fait du surplace à 89,31 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se maintient à 85,42 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés