Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Wall Street vue dispersée, les investisseurs digèrent les dernières données

Publié le 01/03/2024 13:42
Mis à jour le 01/03/2024 13:45
© Reuters. La Bourse de New York (NYSE). /Photo prise le 15 novembre 2022/ REUTERS/Brendan McDermid
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
INGA
-
MBGn
-
SGOB
-
VLOF
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en baisse vendredi, tandis que les Bourses européennes, à l'exception du CAC 40, progressent à mi-séance après une série d'indicateurs suggérant que les banques centrales baisseront les taux à la fin du premier semestre.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street mitigée, le Dow Jones reculant de 0,14%, tandis que le Standard & Poor's 500 perd 0,11% et que le Nasdaq cherche une direction.

À Paris, le CAC 40 est stable à 7.924,91 points vers 11h27 GMT. Le Dax à Francfort s'octroie 0,40%, contre 0,65% pour le FTSE à Londres.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 se hisse de 0,37%, contre 0,19% pour l'EuroStoxx 50 et 0,4% pour le Stoxx 600.

Les investisseurs se préparent à la publication de l'indice manufacturier ISM aux Etats-Unis et de l'indicateur du moral des ménages de l'université du Michigan, attendus à 15h00 GMT.

Ces deux indicateurs termineront une semaine riche en publications, et qui font espérer aux investisseurs que les banques centrales pourront baisser leurs taux au rythme où l'anticipent les marchés en 2024.

Aux Etats-Unis, l'inflation PCE a poursuivi son reflux en ligne avec le consensus en janvier, rassurant les opérateurs après que les prix à la production et l'inflation CPI, publiés plus tôt en février, ont surpris par leur résistance.

Cela devrait encourager la Réserve fédérale à baisser ses taux cette année, les opérateurs de marché se positionnant pour une baisse en juin.

En zone euro, l'inflation s'est affichée un peu plus élevée que prévu en février, tandis que le chômage retrouve un plus bas, à 6,4% en janvier. La Banque centrale européenne devrait donc continuer à marteler qu'elle n'assouplira pas sa politique monétaire avant d'avoir davantage de données, repoussant une première baisse à la réunion de juin.

"En utilisant notre propre modèle d'ajustement saisonnier, nous constatons que l'inflation sous-jacente a augmenté d'un mois sur l'autre pour le troisième mois consécutif en raison de l'accélération de l'inflation des services", soulignent les économistes d'ING (AS:INGA).

"La BCE voudra voir cette tendance brisée avant d'abaisser ses taux".

La prochaine réunion de la BCE se tiendra le 7 mars.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

New York Community Bancorp a remplacé son PDG et annoncé une perte au quatrième trimestre plus de dix fois supérieure à ce qu'elle avait annoncé précédemment et révélé des failles dans son reporting financier dans des documents déposés jeudi.

Dell Technologies a battu jeudi les estimations de Wall Street pour son chiffre d'affaires du quatrième trimestre, aidé par le boom de l'intelligence artificielle et la reprise du marché des ordinateurs personnels (PC).

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Saint-Gobain (EPA:SGOB) a fait état jeudi d'une baisse de 6,4% de son chiffre d'affaires annuel, la vigueur des taux de change et la faiblesse des volumes ayant pesé sur les résultats, ce qui fait reculer le titre de 4,49%.

L'arrêt par Valeo (EPA:VLOF) de la production de moteurs haute tension en Allemagne à cause du ralentissement du marché de l'électrique a entraîné la suppression de 300 emplois, a dit à Reuters vendredi une porte-parole de l'équipementier automobile qui perd 2,52%.

Daimler (ETR:MBGn) Truck a augmenté son dividende et annoncé un programme de rachat d'actions après avoir fait état d'un bénéfice annuel et de prévisions supérieurs aux attentes, et bondit de 14,35%, touchant sur la séance un record historique.

Leonardo gagne 2,2% et touche un plus haut sur 16 ans après que l'entreprise de défense et d'aérospatiale a dépassé ses objectifs de flux de trésorerie et de commandes en 2023.

Kuehne Und Nagel a publié vendredi un bénéfice d'exploitation annuel en baisse de 49%, un repli plus important que prévu, et abandonne 13,04%.

TAUX

Les rendements sont en légère hausse en Europe après un indicateur d'inflation un peu plus élevé qu'attendu par le consensus.

Le rendement du Treasury à dix ans perd 1,7 pb à 4,2346%, tandis que le deux ans se replie de 4,8 pb à 4,5977%.

Le rendement du dix ans allemand se renforce de 2,5 pb à 2,429%, celui du taux à deux ans est stable à 2,8943%.

CHANGES

Les cambistes digèrent les dernières séries de données publiées cette semaine.

Le dollar recule de 0,06% face à un panier de devises de référence, l'euro prend 0,11% à 1,0815 dollar, et la livre sterling 0,07% à 1,2632 dollar.

PETROLE

Le baril avance en amont d'une décision de l'Opep+, qui pourrait maintenir sa production à son niveau actuel.

Le Brent se hisse de 1,53% à 83,16 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) est en progression de 1,55% à 79,47 dollars.

PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 1er MARS:

PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT

US 15h00 ISM manufacturier février 49,5 49,1*

US 08h55 Moral des ménages de février 79,6 79,6

© Reuters. La Bourse de New York (NYSE). /Photo prise le 15 novembre 2022/ REUTERS/Brendan McDermid

l'Université du Michigan

(définitif)

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés