Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Wall Street vue sans direction avant l'inflation CPI et les résultats

Publié le 09/04/2024 12:43
Mis à jour le 09/04/2024 12:45
© Reuters. Un panneau de Wall Street devant la Bourse de New York. /Photo prise le 8 mai 2013/REUTERS/Lucas Jackson
UK100
-
US500
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
JPM
-
HSBA
-
BP
-
CFR
-
LVMH
-
AMAT
-
BRBY
-
HRMS
-
ATOS
-
WFC
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue hésitante mardi, tandis que les Bourses européennes reculent à mi-séance, à l'exception du FTSE, les investisseurs se positionnant avant la publication de l'inflation américaine mercredi et la réunion de la Banque centrale européenne, jeudi.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street hésitante, le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 s'affichant sans direction marquée, tandis que le Nasdaq progresse de 0,14%.

À Paris, le CAC 40 recule de 0,58% à 8.072,57 points vers 09h55 GMT. Le Dax à Francfort cède 0,65%, contre une hausse de 0,15% pour le FTSE à Londres, soutenu par les titres liés aux matières premières.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 se replie de 0,21%, contre 0,58% pour l'EuroStoxx 50 et 0,19% pour le Stoxx 600.

L'inflation CPI sera publiée mercredi et est attendue en progression à 3,4% sur un an en mars, contre 3,2% en février, ce alors que les derniers chiffres de l'emploi ont éloigné la perspective d'une baisse des taux de la Réserve fédérale.

Une surprise, à la hausse comme à la baisse, pourrait avoir un impact important sur des marchés incertains de la trajectoire monétaire américaine, alors que l'économie du pays continue de résister aux taux restrictifs.

Le début de la saison des résultats, qui s'ouvrira vendredi avec les chiffres de JPMorgan Chase (NYSE:JPM), Citigroup et Wells Fargo (NYSE:WFC), incite également à la prudence, alors que les analystes attendent désormais une croissance des bénéfices des sociétés du S&P 500 à 5% en 2024, contre 7,2% attendus en janvier.

L'Europe est également prudente avant la prochaine réunion de la BCE, jeudi.

Si l'institution maintiendra probablement son taux à son niveau actuel, les marchés seront attentifs à ses commentaires, alors que la forte corrélation des politiques de la BCE et de la Fed fait craindre que les taux en Europe ne baissent pas autant qu'espéré.

Bruno Cavalier, chef économiste chez Oddo BHF, souligne pourtant que le ralentissement de l'inflation en zone euro et la fin du pic des salaires plaident pour un assouplissement.

Un écart entre les politiques monétaires des deux zones, qui pèserait sur l'euro et renchérirait les importations du bloc, aurait un impact négligeable sur la dynamique des prix alors que la facture énergétique est retombée à 2% du PIB, contre plus de 5% au plus fort de la crise énergétique, souligne l'économiste.

CHANGES

L'or touche un record mardi, soutenu par l'appétit pour l'actif refuge et les perspectives d'un assouplissement monétaire cette année.

L'or avance de 1,05% à 2,363,52 dollars l'once, après avoir touché 2.365,09 dollars à 07h28 GMT.

Le dollar recule de 0,07% face à un panier de devises de référence, l'euro est stable à 1,0862 dollar, et la livre sterling prend 0,18% à 1,2675 dollar.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

Applied Materials (NASDAQ:AMAT) pourrait reporter ou abandonner son projet de centre de R&D de semi-conducteurs d'un coût de 4 milliards de dollars en raison d'un manque de subventions, a rapporté le San Francisco Chronicle lundi.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Atos (EPA:ATOS) a présenté mardi son plan de refinancement qui repose sur la recherche de 1,2 milliard d'euros d'argent frais et la conversion de la moitié de la dette en actions. Le titre, très volatil, chute de 9,92%.

Le luxe recule, les investisseurs s'attendant à un net ralentissement des ventes au premier trimestre alors que la consommation chinoise est restée morose. LVMH (EPA:LVMH) recule de 1,31%, Hermès (EPA:HRMS) de 1,8%, Burberry (LON:BRBY) de 0,55% et Richemont (SIX:CFR) de 0,48%.

EssilorLuxottica abandonne 1,79% après que HSBC (LON:HSBA) a abaissé sa recommandation à "conserver", la banque s'inquiétant des perspectives à court terme du fabricant de lunettes.

Biomérieux bondit de 8,08% après avoir publié une croissance organique au premier trimestre supérieure au consensus, et présenté son plan stratégique à cinq ans.

Rheinmetall chute de 7,81%, les opérateurs s'inquiétant de la poursuite du rallye sur l'action, qui a porté le cours de Rheinmetall à un record.

BP (LON:BP) prend 1,59% à la faveur de prévisions de production d'énergie au premier trimestre plus importante que sur les trois mois précédents.

TAUX

Les rendements s'érodent des deux côtés de l'Atlantique, les investisseurs se préparant à la publication de l'inflation CPI et la réunion de la BCE.

Le rendement du dix ans allemand s'affaiblit de 4 pb à 2,401%, celui du taux à deux ans perd 1,1 pb à 2,914%.

Le rendement du Treasury à dix ans cède 2,8 pb à 4,3957%, tandis que le deux ans se replie de 1,7 pb à 4,772%.

PETROLE

© Reuters. Un panneau de Wall Street devant la Bourse de New York. /Photo prise le 8 mai 2013/REUTERS/Lucas Jackson

Le brut hésite, alors que l'espoir d'un cessez-le-feu dans la bande de Gaza s'éloigne.

Le Brent est stable à 90,44 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se maintient à 86,46 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés