Débloquez les données Premium : Jusqu'à 50 % de réduction InvestingProPROFITER DES SOLDES

Les résultats d'entreprises soutiennent les actions

Publié le 23/04/2024 14:18
© Reuters. Photo d'archives: Un panneau indiquant Wall Street est visible à l'extérieur de la Bourse de New York (NYSE) à New York City, aux États-Unis. /Photo prise le 19 juillet 2021/REUTERS/Andrew Kelly
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
GM
-
TLIT
-
NOVN
-
RENA
-
AAPL
-
NVDA
-
MRVL
-
MU
-
LCO
-
CL
-
TSLA
-
IXIC
-
SAP
-
STOXX
-
FTEU3
-

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse mardi à l'ouverture et les Bourses européennes sont également dans le vert à mi-parcours dans une séance dominée par les résultats d'entreprises.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en progression de 0,19% pour le Dow Jones, de 0,27% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,33% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,57% à 8.085,87 points vers 11h35 GMT. À Francfort, le Dax s'adjuge 1,13%. A Londres, le FTSE, qui a touché un record à 8.076,52 points, gagne 0,42%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,98% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,95%. Le Stoxx 600 monte de 0,87% après avoir atteint en séance un plus haut de plus d'une semaine.

La tendance positive en Europe est emmenée principalement par le secteur des nouvelles technologies (+1,78%) et celui de la santé (+1,38%).

Une avalanche de résultats d'entreprises, notamment dans la santé, animent les échanges en Europe, tandis qu'aux Etats-Unis plusieurs mastodontes ont publié leurs comptes trimestriels avant l'ouverture de Wall Street en attendant ceux de Tesla (NASDAQ:TSLA) dans la soirée.

Sur le plan macroéconomique, l'activité du secteur privé en zone euro a rebondi en avril, soutenue par les services, montrent les premiers résultats des indices PMI. La croissance de l'activité en Grande-Bretagne a également accéléré ce mois-ci avec un indice PMI "flash" composite à 54,0 après 52,8 en mars.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

En avant-Bourse, General Motors (NYSE:GM) avance de 3,4% après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, tandis que GE Aerospace prend 3,7% après le relèvement de ses prévisions annuelles.

Nvidia (NASDAQ:NVDA), Micron (NASDAQ:MU) Technology et Marvell Technology (NASDAQ:MRVL) progressent de 1,1% à 1,3% en avant-Bourse sur fond de détente dans l'obligataire et de retour vers les titres liés à l'intelligence artificielle.

Apple (NASDAQ:AAPL) recule de 0,4% en avant-Bourse alors que le cabinet Counterpoint Research a fait état d'une baisse de 19,1% des ventes de smartphones du groupe américain en Chine au premier trimestre.

VALEURS EN EUROPE

A Paris, Renault (EPA:RENA) recule de 0,73% sur des prises de bénéfice après avoir fait état de son meilleur trimestre en cinq ans. A la clôture de lundi, le titre avait gagné près de 29% depuis le début de l'année.

OVH chute de 14,92% après avoir abaissé son objectif de chiffre d'affaires annuel, citant des conditions difficiles, en particulier en Europe.

SAP (NYSE:SAP) grimpe de 4,8%, le groupe allemand ayant annoncé une hausse de 24% de ses revenus issus du "cloud" au premier trimestre et confirmé ses perspectives pour cette année.

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis (SIX:NOVN) bondit de 4,49% à la faveur du relèvement de sa prévision annuelle pour son traitement du psoriasis et l'arthrite, Cosentyx.

Telecom Italia (BIT:TLIT) (TIM) monte de 4,55% alors que les actionnaires de l'opérateur se préparent à renouveler le mandat de son administrateur délégué Pietro Labriola afin qu'il puisse mener à bien la vente du réseau de téléphonie fixe et la restructuration du groupe.

Côté baisse, Randstad chute de 6,56%, au plus bas niveau depuis la mi-octobre 2022, le groupe de recrutement par intérim ayant déçu avec le bénéfice d'exploitation au premier trimestre.

CHANGES

La monnaie japonaise a touché mardi un nouveau plus bas depuis 2008 face à l'euro, à 165,62 yens, et depuis 1990 face au dollar, à 154,87 yens, renforçant la perspective d'une intervention des autorités nipponnes alors que la Banque du Japon (BoJ) rendra vendredi sa décision de politique monétaire.

Le dollar recule de 0,12% face à un panier de devises de référence, dont l'euro qui se traite à 1,0668 dollar (+0,13%) et la livre sterling qui s'échange à 1,2385 dollar (+0,29%).

TAUX

Les rendements obligataires en Europe sont globalement stables après les PMI, celui du Bund allemand à dix ans s'affichant à 2,497%.

Dans un entretien accordé au Monde, Luis de Guindos, le vice-président de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré que l'institution devrait réduire ses taux directeurs en juin mais devrait ensuite se montrer très prudente et prendre en compte les décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Aux Etats-Unis, le rendement des bons du Trésor américain de même échéance est également pratiquement inchangé, à 4,6333%, à une semaine de la réunion de politique monétaire de la Fed.

PÉTROLE

© Reuters. Photo d'archives: Un panneau indiquant Wall Street est visible à l'extérieur de la Bourse de New York (NYSE) à New York City, aux États-Unis. /Photo prise le 19 juillet 2021/REUTERS/Andrew Kelly

Les cours pétroliers montent mardi après les données sur les PMI en Europe, qui ont montré que l'activité des entreprises en zone euro avait progressé ce mois-ci à son rythme le plus rapide depuis près d'un an. Les investisseurs évaluent également la portée des sanctions européennes contre l'Iran après l'attaque menée le 13 avril contre Israël.

Le Brent progresse de 0,39% à 86,66 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,46% à 81,52 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés