Dernière minute
Investing Pro 0
Version Sans-Pub. Améliorez votre expérience sur Investing.com. Économisez jusqu'à 40%. Plus de détails

Rebond en Europe en attendant la Fed, les craintes sur l'énergie refluent

Actions 06/07/2022 16:56
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Cet article a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
 
© Reuters. Wall Street est attendue sans grand changement mercredi avant la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, tandis que les Bourses européennes évoluent dans le vert à mi-séance. À Paris, le CAC 40 avan

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue sans grand changement mercredi avant la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, tandis que les Bourses européennes évoluent dans le vert à mi-séance.

La tendance positive est soutenue par des achats à bon compte et la fin de la grève dans le secteur énergétique norvégien, ce qui permet au cours du gaz de refluer fortement.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,2% pour le Dow Jones, de 0,3% pour le Standard & Poor's 500 et de 0,4% pour le Nasdaq.

À Paris, le CAC 40 avance de 1,51% à 5.882,65 vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,28% et à Londres, le FTSE 1,79%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 1,58%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,45% et le Stoxx 600 1,46%.

La fin de la grève dans le secteur du pétrole et du gaz en Norvège après l'intervention du gouvernement éloigne le spectre d'une chute des livraisons de gaz naturel dès samedi et donc d'une nouvelle flambée des prix. Les prix de gros du gaz naturel sur le marché britannique étaient en forte baisse mercredi matin, le contrat de référence pour une livraison à 24 heures reculant de 102 pence à 163 pence, tandis que le contrat pour livraison le jour même perdait 110 pence à 155 pence.

Le rebond des marchés d'actions en Europe reste cependant fragile, l'inflation et le risque d'une récession étant toujours présents, d'autant que les données publiées mercredi par Eurostat montrent que les consommateurs de la zone euro ont réduit leurs dépenses en nourriture, boissons et tabac en mai pour le deuxième mois d'affilée dans un contexte de flambée des prix.

Les investisseurs attendent par ailleurs à 18h00 GMT le compte rendu de la réunion de juin de la Fed, qui pourrait permettre de mieux cerner les intentions de la banque centrale en matière de taux d'intérêt et son diagnostic sur la santé de l'économie américaine.

L'évolution de la situation politique au Royaume-Uni après une cascade de démissions de ministres et de députés est également un sujet de préoccupation, tout comme la guerre en Ukraine et l'épidémie de COVID-19 en Chine.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Uber Technologies (NYSE:UBER) et DoorDash reculent respectivement de 2,8% et 6,5% en avant-Bourse après l'annonce d'un accord entre Amazon (NASDAQ:AMZN) et Grubhub, la filiale américaine de Just Eat (LON:JE) Takeaway.com, spécialiste de la livraison des repas.

VALEURS EN EUROPE

Sur le Stoxx 600 paneuropéen, tous les principaux compartiments évoluent dans le vert, les ressources de base (+2,88%), qui avaient été fortement affectées mardi par les craintes d'une récession imminente après les chiffres de l'activité des entreprises en Europe, affichent l'une des meilleures performances sectorielles.

Le compartiment du transport et des loisirs (+2,64%) et celui des médias (+2,74%) sont également recherchés.

Les compagnies aériennes comme Air France-KLM (EPA:AIRF) (+1,4227%) et Ryanair (LON:RYA) (+3,41%) profitent des annonces en provenance de Norvège.

Dans l'actualité des entreprises, Just Eat Takeaway bondit de 19,53% après l'annonce d'un accord avec Amazon et d'une prise de participation dans sa filiale Grubhub.

Côté baisse, Faurecia (EPA:EPED) abandonne 5,61%, pénalisé par l'abaissement de la recommandation de Barclays (LON:BARC) à "sous-pondérer", tandis qu'Uniper recule encore, toujours affecté par une possible nationalisation du groupe, sur fond de baisse de ses approvisionnements en gaz russe.

TAUX

Les rendements obligataires reculent encore mercredi au lendemain de leur forte chute liée au risque d'une récession en zone euro. Le taux du Bund allemand à dix ans s'affiche à 1,178% et celui à deux ans à 0,371%, soit une baisse depuis le début du mois d'environ 15 points de base et 22 points respectivement.

"Nous continuons à voir une baisse des taux de la zone euro (...) Il nous semble logique que le mouvement soit plus important sur la partie courte de la courbe, dans un contexte où les craintes de récession sont plus marquées qu'aux Etats-Unis", commente Antoine Bouvet, stratège chez ING (AS:INGA).

Le rendement des Treasuries à dix ans, tombé en séance à 2,78%, son plus bas niveau depuis le 27 mai, s'affiche à 2,8199% et le deux ans à 2,8446% après un plus bas d'un mois à 2,729%.

CHANGES

Aux changes, l'euro, tombé mardi à un creux de 20 ans face au dollar, continue de souffrir des craintes de récession et se traite mercredi quasiment à parité avec le billet vert à 1,0188 dollar, ce qui pourrait provoquer une nouvelle hausse des prix de l'énergie.

"Ce n'est pas seulement la menace d'une non-livraison (du gaz) qui pèse sur l'euro", explique Moritz Paysen, conseiller changes et taux chez Berenberg.

"Les coûts énergétiques déjà élevés sont un fardeau. Les coûts énergétiques en Europe sont bien plus élevés qu'aux États-Unis", ajoute-t-il.

Le dollar, de son côté, avance de 0,42% face aux autres grandes devises, tandis que la livre sterling fléchit à 1,1891 contre le billet vert, alors que la position du Premier ministre Boris Johnson est désormais grandement fragilisée.

PÉTROLE

Les deux principales références du pétrole, qui ont chuté de 9,5% et 8,2% mardi, rebondissent légèrement mercredi, mais les craintes sur la demande et la situation sanitaire en Chine limitent leur hausse.

Le baril de Brent prend 1,4% à 104,21 dollars et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,67% à 100,17 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

Rebond en Europe en attendant la Fed, les craintes sur l'énergie refluent
 

Lire Aussi

Wall Street termine en légère hausse
Wall Street termine en légère hausse Par Reuters - 18/08/2022

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en légère hausse jeudi au terme d'une séance volatile, les investisseurs hésitant sur les conclusions à tirer des "minutes" de la...

Ajouter un commentaire

Instructions relatives aux commentaires

Nous vous encourageons à utiliser les commentaires pour engager le dialogue avec les autres utilisateurs, partager votre point de vue et poser des questions aux auteurs et utilisateurs. Toutefois, afin de maintenir un niveau de dialogue de qualité, veuillez garder à l'esprit les éléments suivants:

  • Enrichissez les débats.
  • Restez concentré et évitez les hors-sujets. Ne postez que du contenu lié au sujet abordé.
  • Soyez respectueux. Même les opinions négatives peuvent être appréhendées positivement et avec diplomatie. 
  • Utilisez un style d’écriture standard. Soignez la ponctuation et utilisez les majuscules et minuscules.
  • REMARQUE: Le spam et/ou les messages promotionnels et les liens insérés dans un commentaire seront retirés.
  • Évitez les insultes, la calomnie ou les attaques personnelles dirigées contre un auteur ou un autre utilisateur.
  • Seuls les commentaires en français sont autorisés.

Les auteurs de spam ou d'abus seront supprimés du site et interdits d'inscription à la discrétion de Investing.com.

Exprimez-vous
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
Publier également sur :
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Merci pour votre commentaire. Nous vous informons que les commentaires soumis restent en attente jusqu’à ce qu’ils soient validés par nos modérateurs. C’est la raison pour laquelle leur publication sur notre site peut parfois prendre un certain temps.
Commentaires (2)
Open Market
Open Market 06/07/2022 15:21
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
Sans les fonds Us, les places boursieres europeennes c’est peanuts. On voit qui est le patron mondial.
Patrick didi
dubignyp 06/07/2022 14:38
Sauvegardé. Afficher les Eléments sauvegardés.
Ce commentaire a déjà été enregistré dans vos Eléments sauvegardés
20h et pas 18h le compte rendu.
 
Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce graphique ?
 
Publier
 
Remplacer le graphique actuel par un nouveau graphique?
1000
Vous n’êtes momentanément plus autorisé à commenter, en raison de rapports utilisateur négatifs. Votre statut sera examiné par nos modérateurs.
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Ajouter un graphique au commentaire
Confirmer le blocage

Voulez-vous vraiment bloquer %USER_NAME% ?

Si vous continuez, vous et %USER_NAME% ne verrez plus vos publications Investing.com mutuelles.

%USER_NAME% a bien été ajouté à votre Liste d’utilisateurs bloqués

Vous venez de débloquer cette personne et devrez attendre 48 heures avant de la bloquer de nouveau.

Signaler ce commentaire comme inapproprié

Je souhaite signaler ce commentaire comme:

Commentaire signalé

Merci

Le commentaire signalé sera révisé par nos modérateurs
Inscription via Google
ou
Inscription via Email