Rejoignez plus de 750.000 investisseurs qui copient les actions des portefeuilles des milliardairesInscription Gratuite

Séance indécise en vue en Europe avec des résultats et des indicateurs contrastés

Publié le 25/04/2024 08:12
© Reuters. Un trader travaille chez CMC Markets, à Londres. /Photo prise le 11 avril 2019/REUTERS/Peter Nicholls
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
JP225
-
INTC
-
MSFT
-
BASFN
-
DBKGn
-
BNPP
-
PERP
-
AIR
-
SASY
-
GOOGL
-
AZN
-
HRMS
-
LCO
-
CL
-
TSLA
-
IXIC
-
META
-
TOPX
-
GOOG
-

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sur une note indécise jeudi avec de nombreuses publications d'entreprises prévues avant et après la séance, ainsi que des indicateurs de conjoncture aux Etats-Unis.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait perdre 0,15% à l'ouverture. Le Dax à Francfort pourrait reculer de 0,26%, tandis que le FTSE 100 à Londres devrait abandonner 0,07%. L'indice EuroStoxx 50 est attendu en repli de 0,22%.

Parmi les entreprises susceptibles d'animer les échanges, notamment dans le luxe, la banque, la santé, l'industrie et les nouvelles technologies, figurent Hermès (EPA:HRMS), Airbus (EPA:AIR), BNP Paribas (EPA:BNPP), Sanofi (EPA:SASY), Pernod Ricard (EPA:PERP), Deutsche Bank (ETR:DBKGn), AstraZeneca (LON:AZN), BASF (ETR:BASFN), Microsoft (NASDAQ:MSFT), Intel (NASDAQ:INTC), Alphabet (NASDAQ:GOOGL) ou encore American Airlines.

Meta Platforms (NASDAQ:META) plonge de 15% dans les transactions hors séance après avoir annoncé mercredi soir voir l'intelligence artificielle lui coûter plus cher et des revenus moins élevés.

Côté microéconomie, le département du Commerce publiera à 12h30 GMT la première estimation du produit intérieur brut (PIB) américain pour le premier trimestre. La veille, une statistique a montré que les livraisons de biens d'équipements de base avaient rebondi de 0,2% et que les commandes de biens durables avaient progressé de 2,6% en mars, signe d'une résilience de l'économie américaine malgré la hausse des taux de la Fed. Le consensus Reuters prévoit une croissance du PIB américain de 2,4% en rythme annuel sur les trois premiers mois de 2024.

Une telle dynamique ne devrait pas inciter la Fed, qui se réunit du 30 avril au 1er mai, à réduire rapidement ses taux directeurs alors que l'indice mensuel des prix PCE aux Etats-Unis, mesure préférée de l'inflation par la banque centrale, sera connu vendredi.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini mercredi en ordre dispersé et sur de faibles variations une séance volatile, partagée entre la hausse des rendements obligataires, de solides résultats trimestriels d'entreprises dans divers secteurs et les publications attendues cette semaine de certains poids lourds du numérique.

L'indice Dow Jones a cédé 0,11%, ou 42,77 points, à 38.460,92 points.

Le S&P-500, plus large, a modestement pris 1,08 point, soit 0,02%, à 5.071,63 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 16,11 points (0,10%) à 15.712,75 points.

Une adjudication record de 70 milliards de dollars de bons du Trésor à cinq ans a contribué à faire grimper les rendements sur le marché obligataire et à peser sur les actions.

Les investisseurs ont aussi à l'esprit les résultats d'entreprise et la semaine est marquée par les publications de certains géants du numérique, dont les titres influent fortement sur la tendance.

Tesla (NASDAQ:TSLA), autre poids lourd de la cote, a bondi de 12% avec l'annonce de l'accélération du lancement de nouveaux modèles aux prix plus abordables.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei reflue de 2,02% à 37.684,41 points, pénalisé par les valeurs technologiques comme Tokyo Electron (-3,68%), Advantest (-2,08%) et SoftBank Group (-1,73%) dans le sillage des prévisions décevantes de Meta. Le Topix, plus large, cède 1,64% à 2.666,21 points.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) perd 0,7%.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai grappille 0,17% et le CSI 300 progresse de 0,19%.

CHANGES/TAUX

Le dollar est presque stable (-0,02%) face à un panier de devises de référence, s'éloignant d'un plus bas de près de deux semaines touché mercredi.

L'euro avance de 0,09%, à 1,0707 dollar, tandis que la livre sterling s'échange à 1,2466 dollar (0,04%).

La monnaie japonaise continue de s'effondrer, à 155,71 yens pour un dollar, alors que la Banque du Japon (BoJ) entame une réunion de politique monétaire de deux jours.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans est pratiquement inchangé jeudi, à 4,6481%, après une hausse de six points de base la veille.

PÉTROLE

© Reuters. Un trader travaille chez CMC Markets, à Londres. /Photo prise le 11 avril 2019/REUTERS/Peter Nicholls

Les cours pétroliers varient peu jeudi, les investisseurs étant partagés entre la baisse de la demande de carburant aux Etats-Unis, premier consommateur mondial de pétrole, et les craintes d'une aggravation des tensions au Moyen-Orient.

Le Brent reflue de 0,19% à 88,19 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,16% à 82,94 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés