⌛ Avez-vous raté le gain de 13% des ProPicks en mai? Profitez de nos choix d'actions pour juin.Voir actions

Stabilité en vue en Europe après les récents records des indices

Publié le 13/03/2024 07:43
© Reuters. Ancien bâtiment de la Bourse de Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
US2000
-
DE40
-
STOXX50
-
JP225
-
BA
-
ORCL
-
NVDA
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
TOPX
-

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sur une note stable mercredi, les investisseurs étant susceptibles de continuer à faire fi du rebond inattendu des prix à la consommation aux Etats-Unis en février, dans l'attente de davantage d'indicateurs.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait céder 0,05% à l'ouverture, au lendemain de son record à 8.094,07 points. Le Dax à Francfort pourrait grignoter 0,01%, après avoir lui aussi inscrit la veille un pic historique à 17.973,22 points. Le FTSE 100 à Londres devrait prendre 0,08%. L'indice EuroStoxx 50 est attendu en progression de 0,02%.

La légère progression de l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis en février n'a pas remis en cause le scénario d'une baisse des taux directeurs de la Réserve fédérale en juin, les observateurs du marché, à l'image de David Russell, stratège chez TradeStation, notant qu'il y aura encore trois publications des données de l'inflation avant cette échéance.

Après l'inflation, le marché sera à l'affût jeudi de la publication mensuelle des ventes au détail aux Etats-Unis, tandis qu'en Europe pour la séance du jour sont attendus les chiffres de la production industrielle en janvier, ainsi que le produit intérieur brut (PIB) britannique. Ces statistiques pourraient fournir des éléments sur l'évolution de la conjoncture, un atterrissage en douceur de l'économie américaine et une brève récession en Europe étant anticipées par les marchés.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi, le S&P-500 s'établissant à un record, dans le sillage des gains d'Oracle (NYSE:ORCL).

L'indice Dow Jones a gagné 0,61%, ou 235,74% points, à 39.005,40 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 57,30 points, soit 1,12%, à 5.175,24 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 246,36 points (1,54%) à 16.265,64 points.

Après avoir communiqué la veille des résultats solides, Oracle a grimpé de 11,7% pour s'établir à un pic inédit, porté par l'annonce d'un communiqué imminent avec Nvidia (NASDAQ:NVDA), l'un des principaux bénéficiaires de l'engouement de Wall Street pour l'intelligence artificielle (IA). Le fabricant de semi-conducteurs a pris 7,2%.

A rebours de la tendance du jour à Wall Street, Boeing (NYSE:BA) a décliné de 4,3% à la suite d'un article du New York Times rapportant les résultats défavorables d'audits du processus de production du 737 MAX.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a reflué de 0,26% à 38.695,97 points, troisième séance consécutive de repli, alors que les investisseurs évaluent la perspective d'une sortie de la politique ultra accommodante de la Banque du Japon (BoJ). Le Topix, plus large, a cédé 0,33% à 2.648,51 points.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 0,2% pour atteindre son plus haut niveau depuis début août.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai grignote 0,06%, tandis que le CSI 300 fléchit de 0,33%. Les déboires de Country Garden (-1,64%), qui a fait défaut sur le paiement d'un coupon, pèse sur le secteur immobilier, dont l'indice sur le CSI 300 reflue de 2,12%.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE:

CHANGES/TAUX

Le dollar est stable (-0,01%) face à un panier de devises de référence, le rapport sur les prix à la consommation aux Etats-Unis ayant affecté seulement à la marge les anticipations sur les baisses de taux d'intérêt. Les traders misent à 70% sur une première baisse en juin, contre 71% avant la publication des données, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

L'euro fait également du surplace à 1,0927 dollar (+0,03%), tandis que la livre sterling est pratiquement inchangée, à 1,2791 dollar (+0,01%).

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans se replie légèrement, de 1,6 point de base, à 4,141%, après une hausse de 5,1 points la veille.

PÉTROLE

© Reuters. Ancien bâtiment de la Bourse de Paris. /Photo prise le 24 février 2023/REUTERS/Sarah Meyssonnier

Les cours pétroliers montent mercredi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ayant indiqué mardi, dans son rapport mensuel, que la demande mondiale de brut augmenterait de 2,25 millions de barils par jour (bpj) en 2024 et de 1,85 million de bpj en 2025, deux prévisions inchangées par rapport au mois précédent.

Le Brent progresse de 0,73% à 82,52 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,80% à 78,18 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Tangi Salaün)

Derniers commentaires

Chargement de l'article suivant...
Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés