🚀 Notre IA superforme en mai. PRFT fait +55% en 16 jours ! Les choix de juin arrivent.Voir actions

Wall Street vue hésitante, les marchés digèrent les données de la semaine précédente

Publié le 20/11/2023 13:20
© Reuters. Un trader à la bourse de Francfort, en Allemagne. /Photo prise le 17 octobre 2019/REUTERS/Ralph Orlowski
UK100
-
FCHI
-
DJI
-
DE40
-
STOXX50
-
MSFT
-
GS
-
BAYGN
-
LCO
-
CL
-
IXIC
-
STOXX
-
FTEU3
-

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue mitigée à l'ouverture lundi, tandis que les Bourses européennes hésitent à la mi-séance, les marchés digérant une salve de données encourageantes pour la trajectoire des taux publiées la semaine précédente.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street hésitante, le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 n'affichant pas de direction marquée, tandis que le Nasdaq prend 0,1%.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,17% à 7.246,38 points vers 11h56 GMT, contre un recul de 0,17% pour le FTSE à Londres, et de 0,21% pour le Dax à Francfort.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, l'EuroStoxx 50 et le Stoxx 600 ne montrent pas de direction marquée.

La semaine passée a été riche en publications d'indicateurs et de résultats, et les investisseurs digèrent les nombreuses données lundi.

Plusieurs indicateurs ont en effet confirmé le ralentissement de l'activité, des pressions sur les prix et des tensions du marché du travail outre-Atlantique, faisant espérer que la Réserve fédérale en a terminé avec ses hausses de taux.

Pour autant, plusieurs membres du conseil des gouverneurs de la Fed ont insisté sur le fait que la lutte contre l'inflation n'était pas terminée et que les taux devaient demeurer en territoire restrictif pour s'assurer qu'elle soit remportée.

La semaine sera marquée par la publication du compte rendu de la dernière réunion de la Fed mardi et des indices d'activité PMI en Europe jeudi.

Ceux-ci devraient confirmer que l'activité continue de se détériorer : les prix à la production en Allemagne publiés lundi sont en recul de 11%, incitant les investisseurs à parier que la Banque centrale européenne en a également fini avec les hausses de taux, et qu'elle assouplira sa politique monétaire de 100 points de base d'ici la fin 2024.

L'incertitude sur la trajectoire économique inquiète néanmoins les marchés actions, qui ne profitent plus de l'importante détente des rendements ayant eu lieu la semaine précédente.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

Microsoft (NASDAQ:MSFT) a annoncé que Sam Altman, ancien directeur d'OpenAI, et Greg Brockman, cofondateur de la société, vont rejoindre le groupe pour diriger une nouvelle équipe de recherche sur l'intelligence artificielle.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Worldline perd 1,05% et est volatil après l'abaissement par Goldman Sachs (NYSE:GS) de sa recommandation sur le spécialiste des solutions de paiement d'"acheter" à "neutre", l'intermédiaire estimant que des "problèmes spécifiques à l'entreprise" pèsent sur ses perspectives de croissance.

Bayer (ETR:BAYGN) s'effondre de 19,13%, en queue du Stoxx 600, après avoir annoncé dimanche l'abandon d'un vaste essai clinique de phase III portant sur un nouveau médicament anticoagulant, l'asundexian, en raison de son manque d'efficacité. Le groupe entraîne le compartiment de la santé avec lui (-0,89%).

Julius Baer chute de 12,47%, parmi les pires performances du Stoxx 600, après avoir a revu à la baisse ses prévisions de bénéfice, le groupe étant contraint d'augmenter ses provisions liées aux prêts non performants.

TAUX

Les rendements sont en légère hausse, les marchés digérant les commentaires restrictifs de plusieurs responsables de politique monétaire américains vendredi. Par ailleurs, les écarts de taux périphériques se sont resserrés après les décisions de l'agence de notation Moody's sur l'Italie et le Portugal.

Le rendement du Treasury à dix ans prend 3,1 pb à 4,4725%, tandis que le deux ans est stable à 4,9108%.

Le rendement du dix ans allemand grignote 2,6 pb à 2,615%, celui du taux à deux ans 3 pb à 2,993%.

CHANGES

Le dollar se replie et touche un plus bas sur deux mois, les investisseurs estimant que la Réserve fédérale en avait terminé avec les hausses de taux.

Le dollar recule de 0,29% face à un panier de devises de référence, l'euro progresse de 0,13% à 1,0921 dollar et touche un plus haut depuis août, et la livre sterling prend 0,05% à 1,2467 dollar.

PETROLE

Le brut est en hausse, les marchés anticipant de nouvelles baisses de production de l'OPEP après que trois sources ont déclaré à Reuters que le groupe de producteurs comptait aborder le sujet au cours de sa prochaine réunion.

© Reuters. Un trader à la bourse de Francfort, en Allemagne. /Photo prise le 17 octobre 2019/REUTERS/Ralph Orlowski

Le Brent s'octroie 1,53% à 81,84 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se hisse de 1,48% à 77,01 dollars.

PLUS AUCUN INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L'AGENDA DU 20 NOVEMBRE

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Derniers commentaires

Installez nos applications
Divulgation des risques: Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.
La version anglaise de ce document est celle qui s'impose et qui prévaudra en cas de différence entre la version anglaise et la version française.
© 2007-2024 - Fusion Media Ltd Tous droits réservés